Thèse soutenue

Du mythe égyptien dans ses prolongements littéraires : mythocritique et intertextualité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yéhia Taha Hassanein
Direction : Arlette Chemain
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature comparée
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Nice

Résumé

FR  |  
EN

L'objet de cette recherche est d'étudier l'insertion des figures mythiques de l'Egypte pharaonique dans la littérature française et francophone. Qualifié par son ouverture et sa polyvalence, le mythe égyptien esquisse un pouvoir de fascination sur la culture des temps modernes. Notre intérêt repose sur l'examen de la spécificité mythique : créer et gérer des rapports de correspondance, d'interaction entre la littérature et des différents domaines : l'art, la musique, la religion. L'orientation de cette étude s'appuie sur trois axes : l'époque, le genre et l'espace culturel. Or chaque ouvrage s'annonce comme le "visage" distinct d'une culture, mais intègre par ses rapports d'homogénéité ouvrant le mythe égyptien à une approche mythocritique. Il s'agit avant tout d'une pratique diversifiée du texte : pictural, musical et littéraire. Relever une subversion entre l'écriture et la lecture, un reflet de l'esprit de l'époque, une cohabitation entre plusieurs textes de nature différente, tout cela permet de reconnaître dans l'oeuvre ses données littéraires. Nous procédons par une approche mythocritique pour pouvoir déchiffrer la structure du texte