Thèse soutenue

Assimilation judéo-allemande et historiographie chez Hannah Arendt

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Susanne Grund
Direction : Jean-Marie Paul
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études germaniques
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Nancy 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Hannah Arendt se propose de décrire une théorie du judaïsme assimilé en Allemagne où elle met en cause l'intégration juive dans un contexte allemand qui est principalement compris comme un univers philologique. Que cela soit du point de vue d'une philosophie de l'histoire, d'une théorie de l'histoire sociale ou de celui d'une technique narrative, Arendt fait coïncider la reconnaissance pour l'individu juif avec son exclusion d'un contexte donné. Ainsi, elle lui interdit non seulement une "lecture" du monde mais également la formation d'une identité historique. Plus que le souvenir d'un processus réel, elle élabore une théorie de ce que nous appelons un monument scripturaire.