Thèse soutenue

Caractérisation par RMN du carbone-13 de la microstructure des polymères acryliques et relation avec leurs températures de transition vitreuse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ngoc Quynh Giao Nguyen
Direction : Daniel Nicole
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie et physico-chimie moléculaires
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Nancy 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR

Les spectres RMN 13C des homopolymères acryliques présentent de nombreuses raies qui sont relatives aux différentes séquences de configuration. Dans le cas des copolymères, la complexité des spectres augmente en raison de la présence supplémentaire des séquences de composition. Outre les géne��ralités sur les mécanismes de polymérisation, le premier chapitre est consacré à la présentation des lois statistiques de base ainsi qu'aux paramètres permettant la détermination des intensités des différentes séquences. Le second chapitre présente une méthodologie pour déterminer la tacticité du méthacrylate de méthyle, considère comme homopolymère test. Celle-ci est basée sur la déconvolution du spectre à l'aide d'algorithmes puissants et sur la comparaison des intensités des raies expérimentales et théoriques. Dans le cas des copolymères, les déplacements chimiques ont été calculés séparément par une méthode originale d'incrémentation. Cette méthodologie, basée à la fois sur le calcul des intensités et des déplacements chimiques, s'applique à tous les carbones de la chaine. D’une part aux carbones qui fournissent des informations sur les séquences impaires, comme ceux du groupe carbonyle et du groupe méthylique, d'autre part aux carbones méthyléniques qui donnent accès aux séquences paires. Dans la dernière partie, nous avons montré que la connaissance précise de la microstructure a permis d'améliorer les formules classiques de Barton et de Johnston pour déterminer la température de transition vitreuse des copolymères méthacrylate de méthyle/acrylate d'éthyle par l'introduction des effets de configuration. Une étude sur les mélanges de copolymères a enfin été réalisée et a montré qu'il est possible de relier les phénomènes de démixtion observes a la microstructure du mélange global.