Thèse soutenue

Réaction d'hétéro-Diels-Alder asymétrique : préparation de pyrrolidines polyhydroxylées chirales, inhibiteurs de glycosidases

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Thierry Sifferlen
Direction : Albert Defoin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Mulhouse

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'objet de cette thèse de chimie organique fut la synthèse asymétrique de pyrrolidines polyhydroxylées qui sont des aminosucres présentant des potentialités pour l'inhibition de glycosidases. Deux différentes méthodologies de synthèses asymétriques ont été développées et toutes deux sont basées sur une cycloaddition d'hétéro-Diels-Alder asymétrique mettant en œuvre un diénophile α-chloronitrosé chiral (préparé à partir du D-mannose). Ces deux approches diffèrent au niveau de la conversion du cycle à 6 chaînons, issu de la réaction de Diels-Alder, en cycle à 5 chaînons de la pyrrolidine. Dans le premier cas le cycle pyrrolidinique résulte d'une substitution nucléophile intramoléculaire et l'application de cette méthodologie a conduit à 3 pyrrolidines optiquement actives dans les séries D-altrose, D-allose et D-talose. La seconde méthodologie s'appuie sur un réarrangement basique de l'oxazine et elle permet l'obtention de pyrrolidines chirales (dans les séries D-altrose, D-allose, D-lyxose, L-lyxose et L-ribose) ainsi que d'amino-acides polyhydroxylés (des dérivés de la L-proline). Enfin dans une dernière partie nous avons préparé 4 δ-lactames polyhydroxylés (dans les séries D-ribose, L-arabinose, D-xylose et L-lyxose) qui sont intéressants en tant qu'inhibiteurs de glycosidases et en tant qu'intermédiaires pour l'accès aux aminosucres pipéridiniques.