Contribution à la compréhension de la stratégie de reproduction de l'oryx d'Arabie (Oryx leucoryx) face aux conditions désertiques : application à la conservation de l'espèce

par Caroline Blanvillain

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Marie-Claude Bomsel-Demontoy et de Antoine Sempéré.

Le président du jury était Gérard Dubost.

Le jury était composé de René Chermette, Robert Mauget.

Les rapporteurs étaient Jean-François Courreau, François Moutou.


  • Résumé

    La stratégie de reproduction de l'oryx d'Arabie, bovidé endémique des déserts de la péninsule arabique, est peu connue. Paradoxalement extermine et sauve par l'homme, il est devenu un symbole pour la conservation alors que 64 des 137 espèces de bovidés sont menacées d'extinction. L'étude bibliographique présente cette situation, les adaptations développées par les grands herbivores face aux déserts ; les stratégies de reproduction de ces herbivores selon leurs milieux et leurs structures sociales ; et l'état des connaissances sur la reproduction des hippotraginés. La deuxième partie présente la méthodologie : la reproduction a été étudiée 1) par le dosage des stéroïdes plasmatiques et de la LH, puis des métabolites fécaux des stéroïdes chez des animaux maintenus au centre de Taif et dans la réserve de Mahazat, en Arabie saoudite, 2) par l'analyse du livre d'élevage. Les résultats sont présentes et discutes dans une troisième partie et concernent : - l'établissement d'une durée du cycle de 23,7 1,3 jours et d'une durée de gestation de 255,2 1,5 jours - la durée de l'anoestrus post-partum qui varie respectivement de 18 a 30 jours, selon que les femelles sont en contact ou pas avec un male - l'âge de la puberté, qui survient respectivement autour du 13ème ou du 17ème mois selon que les femelles sont élevées ou pas en contact avec un male - la puberté chez le male, qui débute entre le 6ème et le 7ème mois, alors qu'a partir du 13ème mois, des pics de testostérone espaces de 24,1 1,6 jours, durée similaire au cycle ovarien, apparaissent - le dosage des métabolites fécaux de la progestérone, qui permet de suivre et d'établir le statut reproducteur des femelles collectées - l'existence de pics de mises-bas significatifs dans 8 des 13 institutions étudiées, pics qui coïncident avec les mois les plus froids tandis qu'il y a une relation significative entre les conceptions et les jours les plus longs. Les perspectives que ces résultats offrent sont finalement présentées

  • Titre traduit

    Study of the reproductive strategy of the Arabian Oryx face to its desert-living habitat and application to conservation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 -- 21
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2013-005364

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998MNHN0021
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.