Thèse soutenue

Métacognition et pédagogie : enjeux et propositions pour l'introduction de la métacognition à l'école

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne-Marie Doly
Direction : Michel Develay
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Lyon 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Il s'agit d'élucider le concept de métacognition pour en explorer les usages pédagogiques et montrer : - que ce concept psychologique prend tout son sens dans la pédagogie en devenant une finalité éducative et un outil d'appropriation de savoirs par les élèves avec la médiation du maître qui, en organisant les apprentissages (situation, tutelle,) et les savoirs en disciplines scolaires, leur apprend des savoirs et leurs modes de construction, des stratégies d'autonomie d'apprentissage -dont l'autorégulation- et une motivation à apprendre. - qu'une telle recherche doit s'inscrire dans une rationalité capable de comprendre les pratiques pédagogiques dans leur réalite complexe et pluridimensionnelle. Ce concept est alors etudié dans différents champs conceptuels, en relation avec des notions qui en composent et en enrichissent le sens : - dans la pédagogie d'éveil, qui en révèle un rôle pédagogique , - dans la psychologie des fondateurs (Flavell & co) qui le définit avec les notions de contrôle et de métaconnaissances, -et de prise de conscience et de régulation (Piaget)- ; qui en construit le rôle dans les apprentissages stratégiques, en relation avec les questions de motivation, d'attribution, de concept de soi et le problème des élèves en échec ; et dans la psychologie de Wygotsky et Bruner qui permet de le comprendre en relation avec l'idée de médiation sociale et culturelle. . - dans la philosophie et l'epistémologie qui permettent de le comprendre en rapport avec ce qui definit une culture, du coté de ce qui rend les hommes constructeurs -et non consommateurs- de savoirs, en particulier la conscience de soi et le langage, mais aussi la loi, et autres finalités éducatives humanisantes. Il peut ainsi devenir, avec la médiation sociale et culturelle, épistemologique et pédagogique : des maîtres, le moyen d'identifier les élèves dans leur culture, c'est ce qu'illustrent des exemples de mise en pratiques dans des classes.