Thèse soutenue

Modifications chez l'homme de l'activité lipolytique du tissu adipeux sous-cutané abdominal au cours de l'exercice musculaire et de certaines situations extrêmes

FR
Auteur / Autrice : Isabelle de Glisezinski
Direction : François Crampes
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Lyon 1
Jury : Examinateurs / Examinatrices : François Crampes

Mots clés

FR

Résumé

FR

La lipolyse au sein du tissu adipeux permet la liberation dans le sang d'acides gras, substrats energetiques necessaires a la contraction musculaire. Les catecholamines sont les principales hormones impliquees dans la lipolyse. Grace a de nouvelles techniques d'approche d'etude du tissu adipeux, soit in vitro par preparation d'adipocytes obtenus a partir d'une biopsie a l'aiguille, soit in vivo par microdialyse, nous avons pu etudier les effets de l'exercice physique et de certaines situations extremes sur la lipolyse adipocytaire. L'exercice physique aigu augmente les concentrations plasmatiques de catecholamines et par consequent la lipolyse ; l'entrainement en endurance augmente la reponse lipolytique par la voie -adrenergique. Cependant au cours d'un exercice, la prise de substrats energetiques exogenes (saccharose) diminue la liberation des acides gras par le tissu adipeux ce qui pourrait etre la consequence d'une diminution des concentrations plasmatiques de catecholamines. Comme l'exercice, un regime tres hypocalorique ou une simulation de microgravite augmentent la lipolyse induite par les recepteurs -adrenergiques. Par contre, la reponse des adipocytes aux agents lipolytiques est diminuee lors d'une exposition prolongee a l'hypoxie.