Thèse soutenue

Contribution à l'étude de la photosensibilité des fibres en silice sous l'effet d'une insolation par un laser à ArF

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bruno Leconte
Direction : Pierre Niay
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Laser, molécules et rayonnement atmosphérique
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Ce memoire traite de la photosensibilite de fibres optiques en silice sous l'effet d'insolations realisees a l'aide d'un laser a arf. La realisation de l'etude a necessite la mise en place d'un nouveau dispositif d'inscription de reseaux de bragg. Les variations d'indice de refraction photoinduites dans les fibres optiques sont estimees en mesurant les caracteristiques spectrales de reseaux de bragg photoinscrits. Nous presentons une etude detaillee des conditions d'utilisation de ce dispositif. Nous discutons des hypotheses usuellement formulees lors de l'exploitation de la mesure des caracteristiques spectrales des reseaux de bragg. La seconde partie du memoire porte sur la photosensibilite de fibres dont le cur est dope par de l'oxyde de germanium. Nous montrons que les inscriptions de reseaux de bragg sont plus rapides lorsque #p = 193 nm que lorsque #p 244 nm. Cependant, lors de l'utilisation du laser a arf, l'insolation conduit frequemment a des cinetiques de croissances de reseaux de type iia. L'etude des mecanismes microscopiques mis en jeux lors des insolations uv nous a amene a proposer une methode originale d'utilisation du modele de kramers-kronig. L'insolation d'une fibre en silice par un rayonnement ultraviolet peut se traduire par differents effets indesirables. L'etude de la photosensibilite de fibres aluminosilicates dopees par des ions erbium a permis de mettre en evidence le caractere penalisant pour la realisation de lasers a fibres, des insolations realisees sur des fibres prealablement hydrogenees. Par ailleurs, nous avons etudie la photosensibilite d'un type de fibres en silice a cur dope par de l'azote. Il a ete possible d'induire des variations d'indice de refraction superieures a 110##3. Ces variations d'indice de refraction photoinduites sont extremement resistantes a l'elevation de temperature et aux radiations gamma.