Thèse soutenue

Rôle de la molécule CD4 dans l'apoptose induite par le virus de l'immunodéficience humaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claire Guillerm
Direction : Christian Devaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'apoptose est un processus de mort cellulaire actif implique dans de nombreux phenomenes physiologiques. Cette mort est maintenant egalement decrite pour participer a des pathogeneses. Parmi les effets cytopathogenes du virus de l'immunodeficience humaine, l'apoptose constitue un mecanisme majeur. Dans ce cadre, nous nous sommes interesses au role de la molecule cd4, qui est le principal recepteur du vih. Dans un premier temps, nos etudes se sont portees sur l'existence d'un role du domaine cytoplasmique de la molecule cd4 dans l'apoptose induite par vih. Ce domaine en effet s'il n'est pas necessaire a l'entree du virus dans la cellule, est responsable de la transmission de signaux d'activation, et pourrait donc etre responsable de transmission de signaux negatifs apres fixation de la gp 120. Nous avons montre en infectant des cellules exprimant un cd4 tronque au niveau cytoplasmique, que ces cellules subissent l'apoptose plusieurs jours apres les cellules qui expriment la molecule cd4 sauvage. Ce retard correspond a un retard de production virale observee sur les cellules qui expriment la forme tronquee de cd4 par rapport aux cellules exprimant un cd4 sauvage. Au vu de ces resultats, nous avons propose que si le domaine cytoplasmique de cd4 est implique dans les mecanismes de la transcription virale, il n'est pas necessaire a l'induction d'apoptose par le vih.