Thèse soutenue

Utilisation de deux amidases de la souche rhodococcus sp. R312 pour la synthese d'acides hydroxamiques par bioconversion

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : DAVID FOURNAND
Direction : Alain Arnaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Montpellier, ENSA

Résumé

FR

Les acides hydroxamiques (rconhoh) sont des molecules a tres fort pouvoir de chelation et ont ete largement etudies en tant qu'inhibiteurs de metalloproteases, enzymes responsables d'un grand nombre de maladies a caractere cancereux. Certains acides hydroxamiques ont egalement ete utilises comme agents depolluants ou comme agents extracteurs de metaux. Ce travail presente une methode nouvelle de synthese de ces molecules, en utilisant l'activite de transfert d'acyles de deux amidases (acylamide amidohydrolases) de la souche bacterienne rhodococcus sp. R312 : l'amidase generale et l'amidase enantioselective. Dans un premier temps, quelques acides hydroxamiques ont ete synthetises par voie chimique afin de permettre la mise au point d'une methode spectrophotometrique de dosage de ces molecules, basee sur les proprietes de complexation des hydroxamates avec fe(iii). L'etude des activites de transfert (spectre de substrat, constantes cinetiques, mecanisme reactionnel, effets inhibiteurs, enantioselectivite, etc) de chacune des deux enzymes est ensuite presentee, et permet d'apporter des elements sur la connaissance des amidases microbiennes, en particulier sur la geometrie de leur site actif. L'amidase generale (structure homotetramerique) catalyse la synthese d'acides hydroxamiques aliphatiques a tres courte chaine carbonee (c#2-c#3), par transfert du groupement acyle d'un amide sur une molecule d'hydroxylamine. Elle est egalement capable de catalyser ce transfert sur une molecule d'hydrazine afin de former des hydrazides. Le mecanisme reactionnel est de type bi bi ping pong. L'amidase enantioselective (structure homodimerique) catalyse, suivant le meme mecanisme, la synthese d'une gamme beaucoup plus large d'acides hydroxamiques (aliphatiques de c#2 a c#6, -amines, aromatiques ou heterocycliques) et presentent une (s)-enantioselectivite vis-a-vis des substrats -substitues. Par contre, cette enzyme ne catalyse pas la synthese d'hydrazides. Enfin, des essais d'immobilisation de l'amidase generale sont egalement decrits.