Thèse soutenue

L'imaginaire politique : contribution à l'analyse du pouvoir symbolique à l'époque contemporaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Clément Anicet Guiyama-Massogo
Direction : Jean-Jacques Wunenburger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Dijon

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La grandeur, le rayonnement et la légitimité, de l'action politique et des hommes politiques ne peuvent pas se concevoir sans la médiation des images, des symboles et partant des mythes ou des éléments mythiques. Eu égard à la crise de la représentation, les fins et les moyens de tout système de pouvoir se rapportent souvent à la mythologie et la théâtralité. La notion de pouvoir symbolique apparait comme l'expression des médiations par lesquelles le politique résout le problème de la représentation et recherche la légitimité. Loin d'être exclusivement totalitaire et destructrice, la réalité que désigne cette notion se découvre comme une part essentielle de la nature humaine - quand elle n'est pas unilatéralement réduite à la seule raison - et de la relation politique. Le caractère essentiel du pouvoir symbolique se dégage aussi des fonctions qu'il remplit tant dans l'existence individuelle que dans l'existence collective et cela à l'échelle de l'humanité. Pour toutes ces raisons, au lieu de vouer cette forme de pouvoir aux gémonies par injonction morale, il nous a semblé qu'elle méritait désormais d'être prise au sérieux, au même titre que la fonction imaginative elle-même. Persuadés que le pouvoir symbolique comporte les mêmes enjeux que ceux de cette fonction, nous avons situé la démonstration de sa positivité dans la perspective compréhensive et anthropologique, car, pensons-nous, la mythopolitique à laquelle il est sous-jacent et qui implique une anthropolitique est de nature à porter la revendication actuelle d'une politique alternative à la politique fondée en raison. Dans ce cadre, les concepts d'idéologie, d'action sensée et d'état éducateur se présentent comme les concepts-clés de la réflexion philosophique sur le politique de nos temps.