Thèse soutenue

Identification, régulation et rôle de nouvelles hormones juvéniles chez le criquet migrateur

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Éric Darrouzet
Direction : Franck Couillaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Neurosciences et pharmacologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Bordeaux 1

Résumé

FR

Les hormones juveniles (jh) sont des hormones lipidiques qui regulent chez les insectes des processus physiologiques fondamentaux tels que le developpement et la reproduction. Les jh sont produites par une paire de glandes endocrines appelees corpora allata dont l'activite est regulee par le cerveau. Notre travail consistait a etudier les mecanismes moleculaires mis en jeu lors de cette regulation chez le criquet migrateur. Nous avons postule qu'il existait 2 types de mecanismes, les uns responsables de variations des produits endocrines finaux (variations de forme) et les autres responsables de variations quantitatives des differentes formes (variations de flux). Pour demontrer l'existence d'une regulation de forme, a l'aide de dosages radiochimiques et differentes methodes chromatographiques, nous avons mis en evidence la production et la liberation in vitro, par les corpora allata du criquet, de 4 nouvelles jh produites simultanement avec la jh-iii. Par des approches chimiques, biochimiques et physico-chimiques, nous avons caracterise ces nouvelles formes comme etant des hydroxy jh (hjh) et identifie la 12'-oh jh-iii, la 8'-oh jh-iii et la 4'-oh jh-iii. Nous avons demontre que les hjh possedaient un effet biologique de type jh et que leur production etait regulee en meme temps que la jh-iii par des facteurs allatostimulateurs d'origine cerebrale. Enfin, nous avons montre que les hjh pouvaient etre formees a partir de la jh-iii, mais nous avons egalement apporte des arguments en faveur d'une autre voie de biosynthese des hjh independante de la jh-iii. Au niveau de la regulation de flux, par des approches immunologiques, nous avons etudie les mecanismes moleculaires de la regulation cerebrale de l'hmg-coa reductase. Cette enzyme constitue une etape cle de la biosynthese des jh. Nous avons montre que la regulation cerebrale, qui controle via les nerfs allatocardiaques la quantite de jh et des hjh produites, n'agissait pas sur la quantite d'enzyme presente dans les corpora allata. Nous en deduisons que la regulation cerebrale s'exerce probablement sur l'etat d'activite de l'hmg-coa reductase.