Thèse soutenue

Le nihilisme comme traversee ontologique et comme parcours sans origine ni fin. Eclaircissement sur le terme et le concept de nihilisme au xixe siecle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jacqueline Russ
Direction : Jeffrey Andrew Barash
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Amiens

Résumé

FR  |  
EN

Cette these vise a une rehabilitation du nihilisme, concu generalement comme approche purement negative, alors qu'il designe, en une acception fondamentale, une attitude authentique devant le monde et la condition humaine et un face-a-face redoutable avec le neant. Le nihilisme est frequemment envisage comme un accident, un evenement fortuit et inessentiel, un fait imprevu ou inattendu perturbant l'evolution normale des phenomenes. Cette conception du nihilisme, compris comme evenement contingent, voire accidentel, echappant a toute structure constitutive de l'esprit humain, engage generalement le philosophe dans une recherche des origines du nihilisme: ne serait-il pas un concept date et historique ? l'expression courante + peut-on sortir du nihilisme ? ; donne a voir cette vision d'un nihilisme ephemere, lie au negatif pur. Or, le nihilisme n'est pas un accident, mais une structure fondamentale de l'esprit humain et un parcours ontologique capital. Une structure fondamentale de l'esprit humain: il designe l'experience de l'absence de sens, la saisie du manque d'etre et de la + vanitas ;, en tant qu'elles informent l'esprit de l'homme. Le nihilisme, destin de l'homme moderne, ne serait-il pas aussi le destin de toute culture ? il n'est pas seulement la maladie dont souffre la culture europeenne moderne et un phenomene transitoire, mais le mouvement universel de la conscience. C'est dire que le nihilisme est une traversee ontologique. Sur le plan de l'histoire des idees, nous effectuons une recherche destinee a expliciter la naissance du terme a la fin du xviiie siecle et le parcours du terme et du concept durant la grande epoque du nihilisme, le xixe siecle. D'ou une quete systematique des jalons encore mal percus du nihilisme. La totalite du mouvement historique est parcourue par la + structure nihiliste ;, structure fondamentale de l'esprit humain: tel est le contenu de notre these, qui effectue cette traversee historique.