Thèse soutenue

Etude comportementale et modelisation de l'adaptation d'un opérateur humain soumis à une modification infographique de sa relation visuo-manuelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier Guédon
Direction : Gabriel M Gauthier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Automatique et informatique
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Aix-Marseille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

La tache de teleoperation dans laquelle un operateur controle a distance un dispositif et en percoit les effets a travers un ecran video impose a tout operateur une phase d'adaptation. La partie introductive de ce travail expose les grandes problematiques de la teleoperation et de l'adaptation dans les domaines de l'automatique et du controle moteur humain. La seconde partie presente les resultats d'etudes experimentales realisees sur des sujets en tache de poursuite de cible sur ecran video suite a une modification de leur relation visuo-manuelle. Une similarite est etablie entre les modifications adaptatives des mouvements de pointage a travers des prismes et celles des mouvements de poursuite a travers un dispositif infographique. L'adaptation dans ce dernier cas est toutefois moins robuste que celle induite par des prismes. Ces manipulations permettent par ailleurs de suivre l'evolution du processus adaptatif. La comparaison des performances de sujets sur des trajectoires predictives ou non, permet de conforter l'hypothese de l'existence de processus proactifs rendant compte du comportement predictif des sujets et d'observer que l'evolution de la performance au cours de l'adaptation, depend de la trajectoire. La derniere etude montre, par comparaison des performances entre un sujet desafferente et un groupe controle, que le manque de proprioception degrade de facon significative la performance et augmente la variabilite. La proprioception joue par ailleurs un role primordial pour l'adaptation. Dans la derniere partie de ce travail, un modele est propose rendant compte des resultats de la partie experimentale. Il permet de simuler les trajectoires effectuees par les sujets normaux et desafferentes dans des conditions de poursuite avec et sans retour visuel, de rendre compte des divers profils d'adaptation observes suivant la nature de la trajectoire et de simuler le comportement adaptatif de ces memes sujets lors d'une alteration de la relation visuo-manuelle.