Thèse soutenue

Etude multispectrale des régions d'hydrogène ionisé dans notre galaxie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Delphine Russeil
Direction : Yvon P. Georgelin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1

Résumé

FR

Cette these presente l'etude multilongueur d'onde des regions d'hydrogene ionise de notre galaxie appliquee a l'etude de sa structure a grande echelle. Determiner la structure spirale de notre galaxie necessite de determiner la distribution spatiale des complexes de formation stellaire, entites communement identifiees comme etant les traceurs de la structure spirale dans les autres galaxies. Les complexes de formation stellaire rassemblent les objets jeunes tels que les nuages moleculaires parentaux, les regions hii, les etoiles jeunes et l'emission ionisee diffuse. Nous avons donc delimite et repertorie ces complexes et determine leur vitesse et leur distance. Pour rassembler ces differents objets en complexes et determiner leur distance nous avons effectue une etude multilongueur d'onde (radio continuum, raies de recombinaison optique et radio, infrarouge, raie moleculaire co, contenu stellaire jeune ). L'association physique de ces objets n'est possible que par l'intermediaire de l'etude detaillee des vitesses radiales dans des zones etendues du ciel. En particulier, l'emission halpha du gaz ionise permet de faire le lien entre la vitesse des nuages moleculaires parentaux et la distance des etoiles excitatrices des regions hii associees. C'est dans ce cadre qu'un sondage halpha du plan galactique sud a ete mene. L'instrument, dote d'un interferometre de fabry-perot a balayage (veritable scanner 3d) permet d'avoir en chaque point du champ l'information cinematique. . . . . .