Thèse soutenue

Des communes dans la complexité : représentations et politiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Roggero
Direction : Jean-Claude Lugan
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Toulouse 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Parce que le statut communal français a longtemps constitué un modèle, il est possible de s'interroger sur l' "exception" française à travers lui. En recherchant ses fondements idéologiques et cognitifs, on mesure qu'ils sont fortement imprégnés par la philosophie des Lumières et la conception horlogère du monde du XVIIIe siècle. Cette empreinte ayant perduré à travers les siècles, elle semble constituer aujourd'hui une forme d'entrave à une authentique politique de décentralisation. Dès lors, une complexification de la représentation des relations entre l'État et les communes apparait nécessaire pour poursuivre la décentralisation engagée en 1982. Mais une telle évolution dépend de la manière dont les communes se saisissent de la relative autonomie qui leur a été conférée. A travers l'étude des politiques de développement de l'enseignement supérieur de deux villes moyennes comme Albi et Castres, il est possible d'illustrer, dans un domaine pertinent pour juger de la recomposition des relations entre collectivités publiques, cet usage de l'autonomie par les communes. Mais, pour décrire ces politiques complexes - car résultant de l'autonomie même relative des communes il faut disposer d'un outil lui-même complexe. La sociologie de l'action organisée en constitue une bonne base, même si nous croyons nécessaire de proposer une lecture complexe des concepts d'acteur, d'action et de système d'action concret. Appliquant ces concepts, on peut tenter de distinguer les politiques menées par les villes retenues, notamment dans le domaine de l'enseignement supérieur, selon leur niveau de complexité. A bien des égards, ces politiques pourraient être plus complexes. Ainsi, tant au niveau des politiques municipales mises en œuvre concrètement qu'au niveau de la représentation qui fonde le statut communal français, un enrichissement complexe pourrait permettre une réelle décentralisation.