Thèse soutenue

Contribution à l'analyse économique d'un changement d'organisation : le cas du dispositif de préretraites progressives

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre Mathieu
Direction : Louis Mallet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Toulouse 1

Résumé

FR  |  
EN

Comment évaluer la pertinence économique des changements d'organisation mis en œuvre au sein des entreprises ? Nous proposons une représentation originale des organisations du travail fondée sur une description précise des attributs des agents économiques et l'identification de trois ensembles de relations inter-individuelles : relations d'emploi, mécanismes incitatifs individuels et mécanismes collectifs de coordination. Trois variables déterminantes de la performance réelle des organisations sont définies : la productivité théorique, les productivités individuelles et la productivité organisationnelle. L'établissement des liens de causalité entre ces variables et les relations inter-individuelles structurant l'organisation constitue le fondement de notre démarche d'analyse des conséquences économiques des changements d'organisation. La méthode proposée permet d'étudier les effets de l'application du dispositif public de préretraites progressives. Les observations réalisées dans un échantillon significatif de services de Rhône-Poulenc Chimie montrent que l'ensemble des relations inter-individuelles est modifié par l'application de ce dispositif. Ces bouleversements produisent des effets sensibles sur les trois variables de performances. Les productivités théoriques sont modifiées, parfois considérablement, par les évolutions des relations d'emploi. Les productivités individuelles évoluent sous l'effet combiné des bouleversements de certaines dimensions des relations d'emploi et des modifications des mécanismes incitatifs individuels. Enfin, les modalités de gestion du dispositif et l'efficacité des procédures existantes contribuent à limiter l'impact de l'évolution de certains mécanismes collectifs de coordination sur les productivités organisationnelles.