Thèse soutenue

Concurrence bancaire, spéculation et instabilité financière : une lecture hétérodoxe de l'évolution récente du système financier international

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maria Cristina Penido De Freitas
Direction : Dominique Plihon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 13

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'objet de cette these est de demontrer que les transformations de l'environnement concurrentiel des banques, cause et consequence des mutations financieres et monetaires recentes, ont contribue a exacerber les activites speculatives au niveau national et mondial et a augmenter le risque d'une crise systemique. Dans la premiere partie de la these, une approche theorique analytique est developpee a partir des contributions de keynes et d'autres auteurs heterodoxes qui misent en evidence l'importance de la monnaie et des banques pour la comprehension de la dynamique economique, dans un monde d'incertitude et d'irreversibilite. La nature specifique de la concurrence bancaire et les effets du comportement bancaire sur la stabilite de l'economie sont soulignes dans une demarche qui prend en compte le role special des banques dans l'economie capitaliste moderne ou ces institutions privees qui ont pour but le profit sont les responsables de la creation de la monnaie. Pour cette raison, les banques sont soumises a une reglementation etatique stricte, mais a laquelle celles-ci cherchent toujours a s'echapper. Il y a ainsi une contradiction insurmontable entre la quete incessante de valorisation de la part des banques et les objetifs de stabilite des autorites de reglementation. A cause du caractere double et dialectique des banques, la concurrence bancaire est au centre de l'instabilite financiere et de la dynamique du credit. Poussees par la logique concurrentielle, les banques agissent de facon a amplifier l'instabilite financiere constitutive de l'economie capitaliste. Dans la deuxieme partie, ces theories sont utilisees dans l'analyse des mutations de la banque dans les annees 80 et 90. Cette these essaye de montrer que l'evolution recente de la banque n'a pas amene a un stade superieur du developpement financier de l'economie capitaliste. Dans un contexte de dereglementation financiere associe a des politiques gouvernementales de "concurrence" (dans le sens neoclassique du terme), les banques ont adopte certaines strategies competitives qui ont abouti a une plus grande fragilisation de quelques-uns des systemes bancaires nationaux et qui ont egalement favorise la montee des activites speculatives au detriment du financement de l'investissement productif.