Thèse soutenue

Les modèles internes opérants : construction, transmission et évolution

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Raphaële Miljkovitch
Direction : Philippe MazetSerge Lebovici
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 13

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La presente etude sur les modalites d'attachement des grands-parents, des parents et de leur enfant de trois ans a ete effectuee sur 35 familles. Le style d'attachement des parents a ete mesure a l'aide du "adult attachment interview" (george, main & kaplan, 1985). Les auto-questionnaires editig (construit pour ce travail) et camir (pierrehumbert et al. , 1996) ont permis d'evaluer les representations semantiques "declaratives" des parents et des grands-parents. Les modalites d'attachement des enfants ont ete reperees a l'aide de la "tache de completement d'histoires" (bretherton et al. , 1990). Nos resultats tendent a confirmer l'existence d'une transmission intergenerationnelle des modalites d'attachement de la mere a l'enfant, mais aussi du pere a l'enfant, observable a l'age de trois ans. Cette transmission n'est cependant pas la meme dans les deux cas: alors que la mere transmet a son enfant des modeles bases sur les interactions, le pere transmet surtout des modeles semantiques, principalement au moyen du langage. Par ailleurs, la capacite du soi reflexif (fonagy, 1991) du pere accentue l'effet de sa securite d'attachement sur l'enfant. A l'age adulte, on observe egalement une ressemblance entre les representations semantiques d'une personne et celles de ses parents. D'ailleurs, il apparait qu'a cet age, on dispose de deux modeles semantiques de relations, chacun construit en reference a un parent different. Les modeles de relations construits a l'age adulte (avec son conjoint, puis avec son enfant) decouleraient du modele de la mere, et non de celui du pere. Cependant, l'individu n'aurait qu'un seul modele de soi. Il a egalement ete montre que le choix du conjoint semble dependre en partie des representations semantiques de ses parents (en particulier de son pere) en plus des siennes propres. D'autre part, le conjoint est une personne avec laquelle la relation avec les parents, de meme que celle des parents entre eux peuvent etre reproduites.