Thèse soutenue

Compression medullaire chronique. Mise au point d'un modele chez le rat et etude electrophysiologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : LAURENT FUHRER
Direction : Stéphane Métral
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

L'incidence croissante des compressions medullaire. Nous a amene a developper un nouveau modele experimental chez le rat. La compression est induite par un systeme a vis et maintenue pendant une duree de cinq semaines. Plutot que de quantifier le degre de compression par des donnees morphometriques nous avons etabli une classification electrophysiologiques en quatre stades. L'enregistrement regulier des parametres electrophysiologiques a permis de mettre en evidence des phenomenes de compensation ou de recuperation. L'apparition des signes cliniques est tardive par rapport aux alterations electrophysiologiques. La progression de la compression passe cependant par des etapes electrophysiologiques precises. A la fin de l'experimentation les animaux ont ete sacrifies et une evaluation histologique de la moelle a ete realisee. Celle-ci a confirme l'aspect uniquement compressif des lesions et l'absence de tout phenomene hemorragique pour les trois premiers stades. Nous avons egalement observe que la moelle peut subir des deformations considerables avant l'apparition de lesions significatives. Les compression realisees vont de 5 a 40% du diametre medullaire initial. Au dela de 30% de compression des lesions hemorragiques peuvent survenir sans que l'electrophysiologie ou la clinique puissent determiner l'instant precis ou ces premieres lesions vasculaires apparaissent. Dans le cadre de la pathologie spontanee, ces elements sont des arguments en faveur d'une intervention chirurgicale precoce.