Thèse soutenue

Geopolitique de jerusalem. Representations, strategies et perspectives autour d'une cite sanctifiee

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Frédéric Encel
Direction : Yves Lacoste
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Résumé

FR

Dire de jerusalem que c'est une ville sainte correspond a un lieu commun. Or la cite judeenne n'a pu de tout temps fait l'objet d'une sanctification. Deux grands projets geopolitiques, l'un musulman (du fait des omeyyades pub de saladin), l'autre juif (le sionisme politique) ont contribue a sacraliser jerusalem plus ou moins explicitement mentionnee dans les ecritures des trois theismes abrahamiques. Apres avoir evoque ces deux mouvements sur des temps longs et de grands espaces, et observe les aspects strictement geographiques relatifs au site et a la situation de jerusalem au moyen-orient, il nous a paru essentiel d'etudier les representations de la ville a travers les populations directement concernees par son soit politique : non seulement les adeptes des religions monotheistes mais aussi les israeliens et les palestiniens comme adversaires geopolitiques sur le terrain. Cette seconde observation nous a mene aux diverses strategies employees par les protagonistes nationaux du conflit se disputant aprement la souverainete politique sur jerusalem et ses alentours cisjordaniens : les gouvernements israelien jouant la carte demographique, la direction palestinienne celle du droit et de la diplomatie. Toutefois dans chaque camp, des faiblesses geopolitiques preocupent les leaders ; la montee des juifs orthodoxes (non sionistes) a jerusalem-ouest, l'exode lent des chretiens palestiniens a jerusalem-est et l'essor de l'islamisme. Enfin il nous a semble incontournable d'etablir des perspectives quant au statut politique futur de jerusalem sans moralisme et sur la simple base des rapports de force regissant actuellement les rivalites sur le terrain. Sans permettre d'esperer "la paix des coeurs", notre suggestion de partage territorial apporte, peut-etre une pierre supplementaire a la recherche d'un recherche d'un compromis viable. . .