Thèse soutenue

Un concept psychanalytique à l'origine d'une oeuvre littéraire : le narcissisme comme principe d'engendrement textuel dans les romans de André Pieyre de Mandiargues

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicolas Koreicho
Direction : Bernard Sichère
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La lecture des romans de André Pieyre de Mandiargues (France : 1909-1991) permet d'observer, sous le double point de vue de la littérature et de la psychanalyse, l'existence de phénomènes répétitifs, analogiques et associatifs qui appartiennent principalement aux pôles métaphoriques et métonymiques. Ces phénomènes composent une instance narrative, centre représentatif d'une réalité psychique et de son expression littéraire, qui obéit à un concept psychanalytique complexe, le narcissisme, et qui se déploie dans les textes à la faveur des axes de ce concept (retrait libidinal, idéalisation, dédoublement, double entrave, oscillation métaphoro-métonymique) en relation avec le système complet de l'Œdipe. Elle a en outre pour fonction d'actualiser dans les récits l'organisation du phallus, les stades oral et anal, les fantasmes originaires, les pulsions, mais aussi la notion d'identité. Les correspondances établies entre le texte et le concept, d'une part, et entre les phénomènes psychiques qui s'infèrent de l'instance narrative, d'autre part, mettent au jour, grâce à l'analyse des itinéraires, des personnages et par la déduction qui en est faite de statuts du personnage, de la narration et de la fiction, un fonctionnement textuel narcissique. L'application d'une méthode d'analyse scientifique est ainsi proposée, à partir de la théorie et de trois dimensions que sont l'expression des phénomènes inconscients, l'ensemble construit d'une sémantique et une grande architecture rhétorique, qui décrit les moyens par lesquels le narcissisme s'impose fondamentalement comme principe d'engendrement textuel. La thèse répond, au plus près des textes, à a la problématique posée par le sujet en établissant que le narcissisme se trouve à l'origine des romans de André Pieyre de Mandiargues et qu'il donne tout leur sens aux instances créatrices de la psychanalyse, lesquelles se résolvent sous la forme d'un axiome terminal.