Thèse soutenue

L'adoption comme révélateur de la compétence parentale ?

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Françoise Rault
Direction : François de Singly
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Adopter un enfant est une demarche organisee juridiquement et admmistrativement aujourd'hui en france. Cette these interesse la sociologie de la famille car l'adoption cree un lien de filiation en reference a la parentalite ordinaire et se veut une contribution a l'analyse de la construction sociale de la realite. Dans un contexte ou il est question du flou des normes contemporaines, ou les individus se gardent de porter des jugements de valeurs depreciatifs et ou l'administration chargee d'evaluer les candidats a l'adoption voudrait echapper a la stigmatisation, l'adoption apparait comme un revelateur de la competence parentale. En etudiant les discours des adoptants et des evaluateurs (les services administratifs et les oeuvres d'adoption) autour de la phase d'agrement, ce travail se propose d'analyser les attentes a l'egard de la parentalite. Ecartant l'idee d'operer une selection, les evaluateurs disent gerer un risque : celui que l'enfant rejette sa famille adoptive. De quelles competences les candidats doivent-ils faire preuve pour les rassurer ? Trois sortes de competence sont en jeu : une competence generale de candidat, une competence de parent et une competence d'adoptant. Le temps de la procedure est pour les candidats un temps de socialisation qui les conduit a construire une representation du monde fixant le rapport a l'enfant (une affiliation sans rapport de propriete), developpant une disposition d'esprit (l'ouverture), de ce a quoi ils croient. Au dela de la competence, etre parent renvoie a une question de legitimite et c'est ici que la puissance de la parentalite ordinaire, comme ordre symbolique du monde de la filiation devoile la fragilite de la parentalite adoptive contemporaine.