Etude linguistique de quelques propriétés du style de Virginia Woolf

par Linda Pillière

Thèse de doctorat en Etudes anglaises

Sous la direction de Pierre Cotte.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'étudier le style de Virginia Woolf d'un point de vue linguistique et d'expliquer comment divers effets de style peuvent coexister chez le même auteur. A partir d'une sélection de citations trouvées chez les critiques littéraires et de ce que dit l'auteur, deux termes se dégagent : la fluidité et la fragmentation. Après avoir analysé ces deux termes, nous procédons à une étude approfondie de trois extraits des romans de Virginia Woolf : un extrait de "Jacob's room" où l'effet semble plutôt "fragmenté", un extrait de "Mrs Dalloway" (exemple du style "fluide") et un extrait de "The years" où les deux effets coexistent. Il ressort de nos analyses que certains procédés langagiers sont communs aux trois textes que nous regroupons en conclusion de cette partie. Ensuite, nous entreprenons une analyse plus fine des marqueurs grammaticaux et élargissons notre étude en comparant nos résultats avec la technique romanesque de Virginia Woolf dans d'autres romans. Nous examinons la notion de récit et comment Woolf brise la linéarité du récit par l'absence de séquence, la rupture et l'inversion, dans son désir de rendre compte de la complexité du réel. Les annexes offrent d'autres exemples de ces procédés. En conclusion, nous constatons que la remise en question de la linéarité, loin de détruire tous les liens, permet à l'auteur de tisser d'autres relations et notamment des relations paradigmatiques. De même, si les termes de fluidité et de fragmentation s'appliquent bien à des passages isoles, ils n'offrent qu'une vision partielle du style woolfien, l'effet global étant une interaction des divers éléments qui se modifient au fur et à mesure que le texte avance.

  • Titre traduit

    A linguistic study of Virginia Woolf's style


  • Résumé

    This thesis aims to present a lexicogrammatical study of Virginia Woolf’s style, and to explain how apparently contradictory stylistic effects can coexist in an author's work. A survey of Woolf’s critics, and comments made by the author herself, reveal that two terms are often applied to her style : fluidity and fragmentation. After analysing these two concepts we undertake a detailed analysis of three extracts from her novels. The extract from "Jacob's room" offers an illustration of her fragmented style, the passage from "Mrs Dalloway" is an example of her fluid style and the one from "The years" illustrates the coexistence of both effects. The stylistic traits common to all three texts are studied in the third chapter, as is the predominant role of repetition. The final chapter offers a closer study of certain lexicogrammatical items present in the three extracts and other novels by Virginia Woolf. The concept of narrative and the methods used by Woolf to break the linear sequence of narrative are examined. The absence of sequence, both temporal and causal, the rupture of sequence and the inversion of sequence are each studied in turn, and the various lexicogrammatical elements pertaining to them. Other examples feature in a table at the end of the thesis. From this analysis we realise that breaking textual linearity does not necessarily lead to all cohesive ties disappearing. On the contrary, other ties and links appear within the text, notably paradigmatic relations. We conclude that an overall stylistic effect is a combination of different elements interacting and modifying each other and, while fragmentation or fluidity may exist within a passage studied in isolation, within the larger framework of Woolf's works the effect may be very different.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Etude linguistique de quelques propriétés du style de Virginia Woolf


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.514-537. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3707

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5527
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Etude linguistique de quelques propriétés du style de Virginia Woolf
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (563 p.)
  • ISBN : 2-284-00515-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 514-536. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.