Thèse soutenue

Phénoménologie de la description dans l'œuvre romanesque de L. -F. Céline

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Patricia Roth
Direction : Henri Godard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

L'évolution de la description célinienne de Mort a crédit à Féerie pour une autre fois II constitue l'objet de notre étude. L'analyse du texte est accompagnée d'une réflexion sur la notion de "description" à laquelle nous préférons celle de "descriptif" qui désigne un certain type de dominante au sein des textes qui visent une certaine lisibilité. Nous prolongeons cette théorisation, empruntée à Philippe Hamon, grâce aux apports de la phénoménologie et de la psychanalyse. En effet, Céline, tout en s'inscrivant dans la tradition du roman réaliste, soucieux de transmettre un savoir sur les lieux et les milieux, s'en émancipe de manière significative. Le décentrement du sujet mis en lumière par Freud engage Céline à renouveler les enjeux de la description dont la fonction documentaire est désormais assumée par le cinéma. La description n'est plus représentation du monde mais expression du sujet désirant. L'écriture investit la dimension du regard avec bonheur en créant une scène où l'euphorie du spectacle se conjugue avec une aspiration à la poésie au sein de la prose. Ecrire devient synonyme de décrire. Avec le mot "féerie" Céline désigne la vocation descriptive et poétique de ses romans.