Thèse soutenue

Les cimetières du village gaulois d'Acy-Romance (Ardennes)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Muriel Friboulet
Direction : Olivier Buchsenschutz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Art et archéologie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Huit enceintes quadrangulaires, renfermant au total 130 tombes à incinération, ont été intégralement fouillées à Acy-Romance, dans le sud du département des Ardennes, entre 1988 et 1994, par B. Lambot et son équipe. Ces cimetières familiaux sont entourés de larges fosses et sont établis à la périphérie immédiate d'un vaste habitat ouvert occupé à la fin de La Tène, lui aussi fouillé depuis 1988. La première partie de ce travail est consacrée à l'étude typologique des mobiliers funéraires, essentiellement vases céramiques et fibules, à l'établissement de la chronologie relative, à la datation des tombes, et au développement interne de chacune des enceintes. Les résultats démontrent une utilisation continue de l'ensemble de cimetières depuis la fin de La Tène moyenne jusqu'à la période Augustéenne. La seconde partie concerne l'étude des pratiques funéraires : forme et dimensions des tombes, structures annexes (bâtiments funéraires), traitement et mode de dépôt des restes humains incinérés et des ossements animaux qui subsistent des offrandes funéraires, types d'assemblages et utilisation des vases céramiques, et enfin description et analyse des autres mobiliers, parures, outils, armes, monnaies. La synthèse de ces données permet finalement de dresser une restitution partielle du rituel funéraire et donne également une image de l'organisation sociale et de l'évolution de ce village rème. Une étude anthropologique partielle démontre que les hommes, les femmes et les enfants partagent les mêmes enceintes, et parfois la meme tombe, mais dans chacun des cimetières la hiérarchie sociale est perceptible.