Thèse soutenue

Application des isotopes stables a l'etude du metabolisme de l'acetate et de la fermentation colique chez l'homme et le chien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : ETIENNE POUTEAU
Direction : Michel Krempf
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Nantes

Résumé

FR

Le flux de production plasmatique de l'acetate possede deux origines : une endogene issue du metabolisme intermediaire, et une autre exogene resultant de la fermentation bacterienne colique. Le test qualitatif a l'hydrogene expire etait le seul moyen non-invasif pour estimer la fermentation. L'objectif de cette these etait de quantifier chez l'homme et le chien le flux endogene et la production d'acetate issue de la fermentation du lactulose. Une methode non-invasive, in vivo, de la mesure du flux d'acetate a ete developpee par l'utilisation d'une perfusion intraveineuse de #1#3c acetate, et la mesure de la concentration et de l'enrichissement isotopique de l'acetate plasmatique par une chromatographie gazeuse couplee a une spectrometrie de masse. A l'etat post-absorptif, quel que soit le traceur, 1-#1#3c ou 2-#1#3c acetate, l'homme adulte sain avait un flux d'acetate de 6-8 mol/kg/mn dont 70 % etait oxyde, couvrant ainsi 6,5 % de la depense energetique. Le flux de renouvellement etait, chez le chien de race beagle, plus eleve (25 mol/kg/mn) et provenait en partie des tissus peripheriques et de l'intestin. Chez l'homme, les tissus de la main et le lit splanchnique consommaient respectivement 20 et 60 % du flux total d'acetate. A l'etat non-stationnaire, dans des limites physiologiques d'un flux exogene inferieur a 11 mol/kg/mn, le flux endogene d'acetate etait constant et la valeur du flux total etait independante du choix des equations utilisees, stationnaires ou non-stationnaires. Chez des adultes sains ayant ingere 20 g de lactulose, la variation du flux total d'acetate etait parallele a l'augmentation de la concentration d'acetate plasmatique et d'hydrogene expire. Cette fermentation colique produisait 140 mmol d'acetate soit un recouvrement de 90 % par rapport a la production theorique. En resume, ce travail apporte des donnees nouvelles sur le metabolisme de l'acetate et propose une methode quantitative d'etude de la fermentation colique chez l'homme.