Thèse soutenue

Propositions pour la maîtrise de la programmation par échange de messages

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Eric Dillon
Direction : Jacques Guyard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Nancy 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR

Le travail de thèse a été dirigé par le besoin de maîtrise de la programmation paralléle par échange de messages, qui peut être résumé en deux points : - une aide et une méthodologie lors de la conception de l'application parallèle ; - une garantie de performances optimales à l'exécution. Dans ce cadre, après avoir identifié les problèmes concrets posés par l'utilisation des bibliothèques de communication à la fois sur des réseaux de stations et sur de véritables machines parallèles, nous proposons deux approches permettant de résoudre tout ou partie de ces problèmes. La première approche est présentée à travers une interface C++ dédiée à la programmation par échange de messages. Cette interface, appelée Para++ apporte essentiellement une simplification sur la structure de l'application, et une simplification sur l'utilisation des services de deux bibliothèques de communication, PYM et MPI. La seconde approche propose d'apporter des solutions plus globales à l'utilisateur de la programmation par échange de messages. Elle est basée sur la définition d'un formalisme appelé MeDLey permettant d'exprimer les communications au sein d'une application parallèle. À partir de cette spécification, un générateur automatique de fonctions de communications va faire tous les choix concernant l'implantation des communications, laissant l'utilisateur se consacrer à l'implantation parallèle de son modèle sans avoir à se soucier de l'efficacité des communications. Enfin, les deux approches sont comparées et critiquées.