Thèse soutenue

L'éducation en Lozère : collèges publics et décentralisation

FR
Auteur / Autrice : Serge Palau
Direction : Guy Avanzini
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Lyon 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Avant d'aborder les problèmes posés par le système éducatif en Lozère, nous avons étudié ce département trop longtemps handicapé par son enclavement et la rudesse de son climat, ce qui a freiné son développement et l'a fait qualifier d'immobiliste. Le dépeuplement continu a entraîné la décroissance du nombre des enfants et des adolescents à scolariser. Aussi, pour les gouvernemetns successifs, se pose chaque année dans les zones rurales le problème de la disparition des classes primaires et de la fermeture des petits collèges, avec le plus souvent des décisions arbitaires qui ne satisfont personne. Les récentes lois de décentralisation et les nouvelles compétences données aux collectitivités locales, ont permis au Conseil Général de la Lozère de doter les établissements de conditions de travail et d'accueil comparables à celles des autres départements de l'Académie. Cependant, le spectre de la fermeture n'est pas pour autant éloigné. Nous avons donc mené une réflexion objective sur tous les collèges publics lozériens ; situations géographiques, données, objectifs et actions des projets d'établissements, partenariats, travaux, afin de dresser un état des lieux et avancer quelques propositions et conseils permettant d'envisager l'avenir des collèges ruraux avec davantage d'optimisme et d'espoir. En revanche, nous n'avons pas manqué de souligner que, si les départements ont le pouvoir de reconstruction et d'extension des collèges, l'attribution de certains moyens indispensables à la création et au fonctionnement reste de la compétence exclusive du Ministre ou de ses représentants, notamment l'affectation des emplois de personnel, rendant quelquefois les décisions des collectivités locales inopérantes. Cependant, sous l'effet d'immenses efforts et d'une évolution des esprits, s'est développée une indéniable volonté, qu'il faut concrétiser, par une réflexion globale, à la fois morale et politique. Le moment est favorable, il faut savoir saisir cette dynamique nouvelle, pour maintenir dans ces zones fragiles une Education Nationale performante, et des collèges ruraux capables de compenser les handicaps que les élèves héritent de leur environnement social et familial.