Thèse soutenue

Obtention et caractérisation d'une lignée de progéniteurs hématopoïétiques à partir de souris transgéniques pour le récepteur au CSF-1 humain

FR
Auteur / Autrice : Valérie Revol
Direction : Jean-Paul Blanchet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Lyon 1
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-Paul Blanchet

Résumé

FR

Des travaux menes au laboratoire ont montre que des cellules hematopoietiques murines multipotentes de la lignee fdcp-mix exprimant le recepteur au csf-1 humain (csf-1r) de maniere ectopique, ne proliferent que si ce dernier est exprime sous sa forme membranaire a la surface de cellules stromales. Selon un procede similaire, une strategie visant a isoler des lignees de cellules hematopoietiques non transformees a partir de la moelle osseuse de souris a ete elaboree. Nous avons choisi de realiser des souris transgeniques pour le gene c-fms humain, qui code pour le csf-1r, afin de disposer, par simple prelevement de moelle osseuse, d'une source permanente de cellules hematopoietiques exprimant le csf-1r humain. Deux approches ont ete utilisees : l'infection retrovirale de cellules es et la microinjection de l'adnc c-fms dans des ovocytes fecondes. La seconde approche nous a permis d'etablir une lignee de souris transgeniques c-fms humain. Il nous a alors ete possible, apres ensemencement de cellules medullaires de souris transgeniques c-fms humain sur des cellules stromales ms-5 exprimant la forme membranaire du csf-1 humain (cellules 2m-1), d'isoler une lignee hematopoietique, denommee 47. 10. Cette lignee 47. 10 est heterogene et composee de cellules myeloides exprimant divers marqueurs immunologiques de differenciation myelomonocytaire (cellules lin+). Des cellules blastiques lin - peuvent etre enrichies par tri cellulaire et sont capables de regenerer la population initiale une semaine apres reensemencement sur cellules 2m-1. Des progeniteurs a tres fort potentiel de proliferation, ont egalement ete detectes et leur maintien depend du systeme csf-1r/csf-1 membranaire. La lignee 47. 10 apparait donc composee de progeniteurs immatures capables de differenciation myelomonocytaire spontanee et dont l'autorenouvellement est dependant de la presentation du csf-1 humain par les cellules stromales 2m-1.