Thèse soutenue

Étude de l'équilibrage naturel des courants dans les convertisseurs multicellulaires parallèle : validation expérimentale sur une structure à MCT

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Davancens
Direction : Thierry Meynard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie électrique
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Toulouse, INPT

Résumé

FR

L'objet de ce travail est l'etude d'une nouvelle methode d'association en parallele de composants pour la realisation de convertisseurs statiques appeles convertisseurs multicellulaires parallele. Cette technique permet la mise en parallele d'un nombre quelconque de cellules de commutation et l'equilibrage des courants est assure de maniere entierement naturelle a l'aide d'elements passifs places en entree du convertisseur. Une modelisation dans l'espace d'etat adaptee a ce type de convertisseur a ete developpee pour mettre en evidence ce phenomene de reequilibrage naturel et pour le caracteriser. Cette technique permet egalement un entrelacement des commandes qui assure une optimisation des formes d'ondes en entree et en sortie du convertisseur d'un point de vue contenu harmonique. En effet, pour p cellules en parallele, la frequence de l'ondulation de ces courants est p fois la frequence de decoupage. Dans une deuxieme partie experimentale, nous avons tout d'abord etudie mct (mos controlled thyristor), afin de mieux connaitre son comportement et ses caracteristiques. Puis nous l'avons integre dans une cellule de commutation reversible en courant afin de pouvoir realiser un convertisseur multicellulaire parallele de type hacheur ou onduleur. Cette maquette nous a ainsi permis de valider experimentalement notre methode de reequilibrage naturel dans plusieurs configuration et meme en marche degradee.