Thèse soutenue

Etude quantitative des dégradations en fretting

FR
Auteur / Autrice : Siegfried Fouvry
Direction : Léo Vincent
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences. Matériaux
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Ecully, Ecole centrale de Lyon
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Ingénierie et fonctionnalisation des surfaces (Ecully, Rhône....-2003)

Mots clés

FR

Résumé

FR

Les degradations observees dans les contrats soumis a des sollicitations de fretting apparaissent sous differentes formes en fonction des conditions de sollicitation. Fondee sur l'analyse elastique du contact sphere-plan, cette etude a pour objectif de quantifier les trois aspects que sont : la condition de glissement, l'amorcage de fissures en glissement partiel et l'usure par formation de debris pour les grandes amplitudes de glissement. On montre que la condition de glissement peut etre decrite a partir de trois variables a, b, c qui permettent de definir la transition entre glissement partiel et glissement total. La condition d'amorcage a grand nombre de cycles, etudiee en glissement partiel, depend du comportement du materiau. Pour un acier presentant un ecrouissage du type isotrope (30ncd16), le critere de dang van permet de quantifier le risque d'amorcage dans le contact si l'on tient compte du coefficient de frottement local dans l'anneau de glissement et de l'effet d'echelle. Pour les aciers fortement allies, fragiles (sc6-5-2), il importe de tenir compte des micro-carbures presents dans l'acier et d'associer la condition de fissuration a un seuil de propagation. L'usure par formation de debris en grands debattements est etudiee en associant la quantite de matiere usee a l'energie interfaciale dissipee. L'analyse globale est affinee par une description locale de l'energie dissipee dans le contact. On introduit des coefficients energetiques d'usure qui montrent une cinetique de degradation de l'acier sc6-5-2 de 9 a 10 fois superieure a celle du depot tin.