Les petites et moyennes villes dans les pays en voie de dévelopement : l'exemple de la zone forestière de la Côte d'Ivoire

par Grah Félix Bechi

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Christian Jamot.

Soutenue en 1997

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Parmi les transformations qui, au cours des 30 dernières années ont marqué le plus fortement l'espace forestier, le développement urbain est l'une des plus spectaculaires. Ce qui frappe dans cette région, c'est la rapide multiplication du nombtre de villes donnant un semi-urbain de plus en plus dense. Mais, il y a eu, aussi, un gonflement impressionnant du volume de population de toutes ces villes sous la double impulsion d'un solde migratoire, vigoureux certes, mais vite relayé par un accroissement naturel dont le rythme n'a de cesse de s'amplifier. Cette formidable poussée démographique s'est traduite sur le terrain par une extension spatiale considérable. Les petites et moyennes villes forestières n'ont pas eu de réponse appropriée à ce choc que constitue pour elles la brusque augmentation de leur espace. Le rythme démographique s'est avéré trop rapide par rapport au développement des fonctions urbaines, d'ordre économique. Cette évolution divergente eut pour résultat de favoriser la multiplication de petites activités marginales, toutes occupations assez proches de la précarité, qui ont alors consacré l'émergence puis le triomphe du secteur informel comme réponse aux difficultés structurelles d'emploi. Les villes secondaires forestières sont principalement des centres de services. Ces services font naître, classiquement, des systèmes de relation prioritaires et de dépendance autour d'elles. Cependant, les villes n'exercent surtout, dans un rayonnement réduit, qu'une influence d'ordre administratif. Encore n'ont-elles, en la matière, que peu d'initiatives : elles sont de simples relais d'un pouvoir fortement centralisé sur la capitale ; aussi, aucune des villes étudiées ne s'impose véritablement comme tête de réseau ou centre majeur d'encadrement. En conséquence, qu'il s'agisse du domaine économique, politique, commercial. . C'est sous la forme d'un vaste arrière-pays d'Abidjan que s'organise l'ensemble des petites et moyennes villes de la région forestière

  • Titre traduit

    Small and medium-sized towns in the underdeveloppement countries : the example of Ivory coast forest zone


  • Résumé

    Over the past thirty years, urban expansion stands like one of the most spectacular phenomenons among the transformations which have strongly affected forestry site. What is striking in the region studied, is the rapid multiplication of the number of towns leading to an urban network of higher density. Moreover, there has also been an extraordinary increase in population in those towns, resulting from a rather strong migratory activity, which was quickly relayed by an ever increasing birthrate. Practically, this dramatic population increase has resulted in a considerable urban sprawl. The small and medium-sized towns of the forest zone could not cope with the sudden growth. The increase of population has proved to be faster than the development of economic urban structures. As a result, this divergent trend led to the increase in the number of small marginal activities, close enough to precariousness. Consequently, this gave birth to and ensured the success of the informal sector as a response to structural job problems. The towns of the forest zone are mainly service centers. Those services originally bring about priority netwoks of connection and dependence around the towns. However, in a small range, the towns only have an administrative influence. Even in this position, they are left with little alternative: they merely act like local extentions of a power strongly centralized in the capital city. Thus, none of the towns studied in this volume really plays a leading or tutoring role. Economically, politically and commercially speaking, therefore, the small and medium-sized towns of the forest zone act like a kind of hinterland to Abidjan

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (457 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 441-449. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997CLF20012
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1376
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.