Thèse soutenue

Clonage, séquençage, expression de protéines sécrétoires pancréatiques de porc

FR
Auteur / Autrice : Sophie Darnis
Direction : Jean-Claude Chaix
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biochimie. Nutrition, aspects moléculaires et cellulaires
Date : Soutenance en 1997
Etablissement(s) : Aix-Marseille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Au cours de ces dernières années, des banques d'ADN complémentaires de pancréas ont été obtenues chez le rat, le boeuf et l'homme. Toutefois, aucune approche moléculaire de cet ordre n'a été développée chez le porc pourtant considéré, à divers égards, comme un bon modèle expérimental. Nous avons construit une banque d'ADNc de pancréas de porc et nos recherches se sont focalisées sur l'a-amylase, le chymotrypsinogène C et la carboxypeptidase A. Les séquences nucléotidiques complètes de ces clones ont été déterminées et les séquences peptidiqués déduites ont permis soit d'affiner les séquences déjà publiées soit d'établir pour la première fois leur structure primaire. La séquence peptidique de l'a-amylase déduite de l'ADNc et la séquence obtenue par voie chimique diffèrent de 18 résidus d'acides aminés. Ces résultats valident les modifications proposées à partir des études cristallographiques et confortent l'hypothèse d'une séquence commune pour les deux isoformes pancréatiques. Les séquences nucléotidique et peptidique du chymotrypsinogène C sont décrites pour la première fois dans ce travail. Un pourcentage d'identité très élevé est trouvé avec les caldécrines et la famille des élastases, en particulier celle de type IV de rat, suggérant que ces protéines sont apparentées. L'analyse de la séquence peptidique de la carboxypeptidase A déduite de l'ADNc indique que le peptide d'activation est identique à celui déterminé par voie chimique sur l'isoforme A et qu'il s'agirait plus particulièrement de l'isoforme Al. . .