Thèse soutenue

Modulation noradrénergique in vivo du système nerveux central cholinergique : rôle du récepteur alpha-2 adrénergique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Stéphane Tellez
Direction : Marc Marien
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Pharmacologie et toxicologie moléculaires
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR

Les dommages du systeme noradrenergique et notamment du locus coeruleus (na-lc) ont ete proposes comme facteurs importants intervenant dans les desordres neurodegeneratifs centraux tels que la maladie d'alzheimer. La modulation noradrenergique de la liberation de l'acetylcholine (ach) dans le systeme cholinergique cortical de rat a ete etudie in vivo et in vitro. Premierement, des experiences de microdialyse chez le rat eveille ont montre que les antagonistes alpha-2 adrenergiques, comme le (+)-efaroxan, l'idazoxan, l'atipamezole et le fluparoxan augmentent le flux extracellulaire d'ach de 250-325%. A l'oppose, les agonistes alpha-2 adrenergiques, tel que le uk-14304 et le guanabenz le reduisent de 60-80%. La clonidine, un agoniste partiel, n'a pas d'effet significatif et augmente le flux d'ach a doses elevees. Deuxiemement, l'influence des afferences du na-lc et la contribution des autorecepteurs alpha-2 adrenergiques ont ete evalues en examinant la liberation corticale d'ach chez des rats leses au niveau du systeme noradrenergique. Sur des coupes de cortex de rats leses, le flux stimule au k#+ de (#3h)ach est reduit compare aux animaux controles. Lors d'experience de dialyse, chez le rat lese, l'effet inhibiteur du uk-14304 sur la liberation d'ach est preserve ; cependant la capacite du (+)-efaroxan a augmenter cette liberation est reduite. Ces resultats indiquent que 1. ) les recepteurs alpha-2 adrenergiques ont un role modulateur sur la liberation d'ach in vivo, 2. ) les perturbations du systeme na-lc reduisent son influence facilitatrice sur le systeme cholinergique cortical, 3. ) l'effet facilitateur du (+)-efaroxan apparait etre dependent, au moins en partie, d'une innervation noradrenergique corticale partiellement intacte