Thèse soutenue

Eglises et franc-maconnerie au congo de 1900 a nos jours

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michel Boussicaud
Direction : Jacques Valette
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Toulouse 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'administrateur qui avec quelques blancs dirigeait des centaines d'africains n'avait qu'un moyen a sa disposition, la force et n'avait pas le temps de considerer les populations autrement que du point devue economique. L'objectif du missionnaire est tout autre, il cherche a gagner les coeurs. Il sait qu'un pays ne se christianise pas en cinquante ans. Toutes ses activites sont reputees correspondre a un dessin spirituel. L'action missionnaire a ete moderatrice des abus coloniaux mais aussi un element destructeur du milieu social par l'imposition de contraintes religieuses. Apres la guerre le colonisateur s'apercoit que le progres des populations va dans le sens de son interet et tente d'appliquer la meme promotion que l'eglise. Des evoluesont appris a contester le colonisateur avec ses principes memes. L'eglise a ete un ferment de decolonisation. La franc-maconnerie quant a elle n'a brille que par un combat laique d'arriere-garde qui ne representait rien en regard de l'eglise catholique. Societe fermee sur elle meme la maconnerie n'a eut aucune influence sur les congolats. Depuis l'independance les changement plilosophiques et politiques ont diminue le pouvoir de l'eglise et fait disparaitre la maconnerie coloniale les maconneries actuelles sont africaines et contrees ethniquement le vide philosophique actuel laisse la porte ouverte a toutes sortes de fois.