Thèse soutenue

Etude d'un geosysteme recifal insulaire. (recif barriere de tahiti, polynesie francaise). Caracterisation geochimique des differents compartiments et de leurs interactions

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : PASCALE DEJARDIN
Direction : Bertrand Fritz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Terre, océan, espace
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR

Le systeme insulaire recifal de tahiti est etudie a partir des donnees geochimiques et petrographiques des phases solides et fluides, le long d'un forage de 150m, traversant l'integralite des formations recifales et atteignant le substratum volcanique. Les fluides occupent l'ensemble du domaine interstitiel et leur composition chimique temoigne de leurs origines et de leurs interactions avec l'encaissant. La salinite des eaux interstitielles atteste de leur origine marine et permet de localiser leur profondeur de penetration dans la structure. Dans le substratum volcanique, les fluides sont originaires de profondeurs oceaniques superieures a 300m. Dans les formations recifales jeunes, les fluides sont issus du melange entre cette source profonde et une source d'eau de mer de sub-surface. L'augmentation des concentrations en silice et la diminution des rapports isotopiques du strontium marquent le transit dans l'encaissant volcanique et resultent de processus l'interaction entre l'eau de mer et le basalte. Cette interaction augmente dans les formations volcaniques et s'interrompt au passage dans les carbonates. Dans les formations recifales, les concentrations anormalement elevees de silice et les rapports isotopiques de strontium anormalement bas attestent de l'influence basaltique et sont compatibles avec une circulation ascendante des fluides interstitiels dans l'ensemble de l'edifice. Cette dynamique ascendante est perturbee par des injections laterales d'eau de mer dans la zone de porosite maximale, localisee dans les formations recifales anciennes. Celles-ci destabilisent le systeme en diminuant l'extension et l'importance de l'influence basaltique dans l'edifice recifal. Le fonctionnement interne du geosysteme est regi par deux processus majeurs lies a l'heterogeneite physique et chimique de l'encaissant. Ces processus sont l'interaction entre l'eau de mer et le basalte dans le substratum volcanique et le reajustement progressif vers un pole marin de surface dans l'encaissant carbonate. A l'interface entre les deux compartiments, la zone de melange fluctue en fonction de la dynamique du systeme oceanique libre