Thèse soutenue

Mise au point d'une méthodologie d'évaluation des concentrations sans effet des substances sur l'environnement aquatique

FR
Auteur / Autrice : Gilles Roman
Direction : Jean-Michel Jouany
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Toxicologie de l'environnement
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Rouen

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de ce travail est de définir une méthode de calcul des PNEC plus satisfaisante que les méthodes actuellement utilisées dans le cadre réglementaire des évaluations du risque des substances pour l'environnement aquatique. Ce problème se décompose en deux choix successifs, d'une part, le choix (éthique) de l'objectif de protection souhaité (ici, protection de 95% des espèces), et d'autre part, le choix (scientifique) de la meilleure méthode à mettre en oeuvre pour l'atteindre. La seconde partie traite de la comparaison des méthodes d'extrapolation ainsi que des extrapolations inter-espèces ; cette partie est basée sur des analyses de données. La troisième partie, qui aborde plus spécifiquement les extrapolations effet - sans effet, aigu-chronique et laboratoire-environnement, est basée sur la réalisation et l'interprétation d'essais biologiques monospécifiques et plurispécifiques en microcosmes. Nos résultats montrent que les méthodes d'extrapolation actuelles donnent des résultats souvent biaisés, et peu fiables dans la majorité des cas, notamment lorsque peu de données sont disponibles. Les quatre étapes de l'extrapolation peuvent être classées en fonction de l'incertitude existant entre les différents paramètres : - extrapolation inter - espèces, qui est l'étape la plus hasardeuse (de 0 à 5 ordres de grandeur), - extrapolation entre court terme et long terme (de 0 à 3 ordres de grandeur), - extrapolation effet - sans effet (de 0 à 1 ordre de grandeur), - extrapolation du laboratoire à l'environnement (de 0 à 1 ordre de grandeur). Des modifications des méthodes d'évaluation des PNEC sont ensuite présentées. Celles ci ont été validées sur des données tirées de la littérature : les modifications proposées s'avèrent plus justes que les meilleures méthodes existantes, pour une précision équivalente. Une stratégie d'utilisation de la méthode la plus fiable en fonction des données disponibles est également présentée.