Thèse soutenue

La petite enfance, politique d'accueil, aménagement du territoire : le cas de l'Ille-et-Vilaine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier David
Direction : Georges Macé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Rennes 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La population enfantine (0-5ans) est l'un des grands témoins de l'évolution démographique récente. L'érosion de la natalité et de la fécondité depuis la fin des années soixante explique la diminution du poids démographique relatif de cette classe d'age dans la population française. La distribution des jeunes enfants donne lieu à des contrastes géographiques marques qui avantagent les grandes villes et leurs auréoles periurbaines. Par ailleurs, l'éclatement des structures familiales et l'augmentation du travail féminin ont créé de nouvelles exigences dans l'organisation de la vie quotidienne, aux conséquences directes sur la petite enfance. Ces éléments ont encourage les pouvoirs publics à promouvoir une politique d'accompagnement social des familles plus volontariste, qui passe en partie par le soutien au développement des structures d'accueil pour les jeunes enfants. La distribution des services offerts aux familles génère à son tour des disparités flagrantes. De manière générale, la demande est loin d'être couverte, tant dans les villes que dans les campagnes. Ces déséquilibres ne permettent pas de satisfaire les principes d'égalité des chances entre tous les citoyens d'un territoire donné. Des mesures ont été envisagées par quelques collectivités territoriales pour atténuer ces différences. C'est le cas de l'Ille-et-Vilaine. Ces initiatives s'inscrivent dans le cadre d'une politique d'aménagement du territoire. Ainsi, les actions destinées a la petite enfance peuvent participer au développement d'un territoire local, d'autant plus qu'elles ont des impacts politiques et sociaux positifs.