Mobilité territoriale et comportement dépensier des collectivités territoriales

par Marie-Estelle Binet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Guengant.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Sur les plans théorique et pratique, la mobilité territoriale est un élément central de la théorie des biens publics locaux. La thèse propose une analyse intéractive entre la mobilité territoriale et les choix dépensiers des collectivités locales. La recherche présente d'abord une analyse théorique, puis empirique du sujet. Du point de vue théorique, l'ensemble des thèmes abordes (taxation locale, compétition fiscale, exportation d'impot et incidence fiscale) sont abondamment étudiés dans la littérature, mais de facon disjointe. On développe une analyse conjointe, deux à deux, de ces thèmes. La thèse propose ainsi une réinterprétation des modèles de competition fiscale au regard de la théorie de la taxation locale optimale. Elle développe ensuite une relecture des travaux consacrés a l'exportation fiscale en terme d'incidence fiscale. L'objectif de l'analyse empirique est d'évaluer un certain nombre d'implications mises en évidence par l'analyse théorique. On présente d'abord une mesure du montant des prélévements opérés sur les entreprises afin d'évaluer l'effet des politiques de compétition fiscale. On développe ensuite un test de causalité à la granger et une analyse de la cointégration entre le montant des dépenses publiques locales et la localisation résidentielle des ménages afin de vérifier l'existence de compétition fiscale résidentielle dans un certain nombre de localités périurbaines françaises.

  • Titre traduit

    Fiscal mobility and local public choices of localities


  • Résumé

    This research proposes an interactive analysis between fiscal mobility and local public choices in localities. We both develop a theoretical and an empirical approach. Theoreticaly, the topics studied are very often performed in the literature, but in a separate way. We presents here a joint analysis of them. The research first proposes a reinterpretation of fiscal competition models using the optimal local taxation theory. We also develop a theoretical extent in order to study fiscal exportation models using fiscal incidence theory. The aim of the empirical analysis is to estimate some implications discussed in the theoretical part. We first try to value the fiscal pressure supported by firms in france in order to assess fiscal competition effects in localities. Then, a granger causality test and a cointegration study between household migration flows and local public goods supplied by some french municipalities are performed. The aim is to confirm the existence of residential fiscal competition in localities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN1996/11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996REN11011
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.