Thèse soutenue

Approche de la synthese enantioselective des clavepictines a et b. Synthese de la (-)-lobeline et derives

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : DELPHINE COMPERE
Direction : Christian Marazano
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Paris 11

Mots clés

FR

Mots clés libres

Résumé

FR

Dans le cadre de cette these, notre objectif a ete d'appliquer la methodologie du laboratoire a la synthese de produits naturels, la clavepictine et la lobeline. Notre strategie de synthese est basee sur l'alkylation asymetrique de sels de pyridinium chiraux, obtenus par la reaction de zincke, conduisant a la formation d'intermediaires oxazolidiniques. Suivant la nature de l'alkylation (reactif de grignard ou hydrure), deux voies differentes permettent d'acceder aux 2,6-dialkyl-tetrahydropyridines. L'approche de la synthese de la clavepictine et la synthese de la lobeline illustrent ces deux voies. La premiere partie de ce travail concerne l'approche synthetique de la clavepictine. Cette approche se caracterise par l'alkylation asymetrique de l'intermediaire 5-methyl-3-phenyl-2,3,8,8a-tetrahydro-5h-oxazolo3,2-apyridine par differents nucleophiles (magnesiens, derives du samarium, manganesiens, zinciques) pour conduire majoritairement aux trans 2,6-dialkyl-tetrahydropyridines. Nous avons egalement etudie l'epoxydation de la double liaison des 2,6-dialkyl-tetrahydropyridines suivie d'une ouverture a l'hydrure. Si la reaction d'epoxydation est stereospecifique, l'ouverture regiospecifique, l'alcool obtenu a cependant la configuration inverse du produit naturel. La deuxieme partie de ce travail concerne la synthese de la dehydrolobeline qui permet d'acceder a la lobeline tritiee. La lobeline est un alcaloide qui agit sur les recepteurs nicotiniques de l'acetylcholine. La preparation de l'analogue tritie permettrait de mieux comprendre l'action de cet agoniste nicotinique. La synthese totale de l'analogue marque a ainsi ete realisee. La strategie repose sur l'alkylation asymetrique de l'intermediaire 3-phenyl-2,3,8,8a-tetrahydro-5h-oxazolo 3,2-apyridine par le reactif de reformatsky. La construction du deuxieme bras resulte d'une sequence oxydation-alkylation qui donne acces aux 2,6-dialkyl-tetrahydropyridines, precurseurs de la dehydrolobeline