Thèse soutenue

Règles pour les mises a jour des bases de données déductives

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mírian Halfeld Ferrari Alves
Direction : Nicolas Spyratos
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Paris 11

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Nous proposons une approche de bases de données déductives contenant deux types de règles: les règles de mise à jour de la forme l#0 l#1, ou l#0 et l#1 sont des littéraux, et des règles de requête, comme dans les programmes logiques normaux. Les règles de mise à jour sont vues comme des contraintes, dont toutes les conséquences doivent être satisfaites entre deux mises à jour consécutives. Les mises à jour sont toujours déterministes et préservent la cohérence de la base de données par rapport aux contraintes. La sémantique d'une base de données est calculée en considérant que les règles de mise à jour ont priorité sur les règles de requête: les règles de mise à jour peuvent engendrer des exceptions aux règles de requête. Dans ce contexte, nous présentons deux méthodes pour calculer la sémantique d'une base de données avec règles de mise à jour: l'approche bien fondée (qui utilise la sémantique bien fondée) et l'approche anser sets (qui utilise des programmes logiques avec négation classique). Nous proposons également une généralisation de notre modèle en termes d'operateurs monotones. Dans ce formalisme, nous généralisons de plus la notion de mise a jour concernant un seul fait (ou n-uplet) en ensemble de mises a jour. Nous montrons alors qu'il est possible d'appliquer ce formalisme général aux interfaces de type relation universelle