Thèse soutenue

Modélisation formelle des connaissances temporelles à partir de textes en vue d'une génération automatique de programmes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Rim Faiz
Direction : Michel Gondran
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Paris 9

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'objectif de notre travail correspond à une réflexion méthodologique sur la modélisation des connaissances temporelles dans le domaine juridique. Le but final est d'extraire une modélisation formelle par traduction d'un texte en langage naturel dans un formalisme formel de représentation des connaissances, puis d'en déduire automatiquement un programme. L'analyse de corpus de textes de lois nous a permis de mettre en évidence que le problème essentiel au niveau de la représentation de ces types de textes n'est pas seulement lie à la logique déontique, mais aussi à la représentation du temps, c'est-à-dire à la logique temporelle. Les notions de date et de délai qui posent des problèmes d'imputation et de déclenchement d'ordre sont, en effet, relativement importantes en droit. En effet, la représentation du temps (délai, date, etc. ) est fondamentale dans la détermination d'une décision en matière de prestations. Certains problèmes relatifs à l'utilisation du temps nous ont permis d'étudier d'une manière conceptuelle l'incorporation de fonctions temporelles dans notre modèle, dans le but de représenter les relations temporelles entre les concepts. Nous avons représenté, en plus du positionnement des entités temporelles les unes par rapport aux autres, les relations de ces entités dans un repère absolu, les dates de début de ces entités, leurs dates de fin et leurs durées, mais aussi le positionnement dans le temps, la granularité du temps, etc. Nous avons également établi une méthodologie permettant de montrer le mécanisme de passage d'un texte en langage naturel à une spécification formelle dans un langage ayant la lisibilité du langage naturel. Le processus de traduction formelle s'effectue en trois étapes: l'étape de traduction du texte en langage naturel à sa représentation littérale semi-formelle, l'étape de passage de cette représentation littérale à une représentation formelle mais ambiguë et incomplète et enfin l'étape de désambiguïsation résolvant les problèmes d'ambiguïté et d'incomplétude. Une vue globale de l'ensemble a été représentée dans le formalisme SADT. Ce processus de traduction formelle, qui est une aide au passage des textes juridiques en langage naturel vers des programmes opérationnels pour implémenter des systèmes d'information juridiques, représente pour notre méthode un outil intéressant pour la conception et la validation des textes juridiques en particulier pour les points difficiles et complexes. Un prototype Temdeo (temporel et déontique) a été conçu permettant le passage automatique de la spécification formelle au programme informatique. Ce système permet aux juristes d'être plus explicite sur les buts ou les alternatives, de procéder à une analyse et calcul sur le temps à partir de textes. Cette analyse est d'autant plus rapide, automatique et correcte qu'elle va leur permettre d'automatiser certaines actions en minimisant le risque d'erreurs