Thèse soutenue

Européens et africains en Efutu et sur la Cote de l'Or : les acteurs du commerce atlantique et leurs stratégies durant un siècle de relations afro-européennes sur la Cote de l'Or (Ghana, 1650-1750)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yann Deffontaine
Direction : Jean Boulègue
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le royaume d'Efutu, un des principaux acteurs du commerce atlantique sur la cote de l'or aux XVIe et XVIIe siècles, s'efface de la scène commerciale à la fin du XVIIe siècle. Il disparait au XIXe siècle, au profit de l'état d'Oguaa (Cape Coast), crée au milieu du XVIIIe siècle par sécession de la ville d'Oguaa. Une étude des relations afro-européennes et des intermédiaires tente de fournir des explications à cette évolution. Au préalable sont étudiées la nature et les modalités des relations afro-européennes, et certaines de leurs conséquences , en particulier les acculturations réciproques. Les européens ne contrôlaient pas ces processus, comme en témoignent leurs échecs en matière d'évangélisation. En regard, la rapide diffusion des plantes américaines, effectuée à l'insu des européens, montre que les africains ne prirent chez les européens que ce qui les intéressait. Par ailleurs l'affaiblissement d'Efutu et la création de l'état d'Oguaa sont le fait d'évolutions internes de ces cosietes africaines, qui prennent place dans le cadre de la montée en puissance des grands états de l'intérieur et de la constitution de la confédération fanti. Efutu perdit sa prééminence commerciale et sa place politique en perdant le contrôle des intermédiaires commerciaux. Les grands intermédiaires commerciaux de Cape Coast ne sont plus, à la fin du XVIIe siècle, liés au lignage royal Efutu. Le grand courtier fanti nomme Brempong Kojo, qui fut à l'origine de la création de l'état d'Oguaa, entérinera définitivement ces évolutions et consacrera la disqualification politique et commerciale d'Efutu.