Thèse soutenue

La chanson congolaise ou "le souci de soi"

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pie-Aubin Makiba
Direction : Marc Jimenez
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le Congo est le théâtre d'une intense activité d'expression musicale. Le chant, véritable moteur de toute activité socio-économique, s'appréhende comme la manifestation expressive de la pensée congolaise. Dans son origine populaire, il provient des folklores des peuples. Prenant en charge l'imaginaire et l'utopie collective, le chanteur congolais expose l'état de son âme, sollicite des conseils, en donne à celui qui en a besoin. Cet exercice n'est pas seulement bénéfique pour lui mais aussi pour autrui. Son devoir et son droit est celui de conseiller, d'éduquer, de rappeler les principes de sagesse pour une vie meilleure. De 1950 à 1980, l'artiste, le public et le pouvoir entretiennent un rapport tantôt de conjonction tantôt de disjonction. Le "souci de soi" de l'artiste est de tous les instants.