Sulfatation des mucines bronchiques humaines

par Jean-Marc Lo-Guidice

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Geneviève Lamblin et de Philippe Roussel.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les mécanismes de sulfatation des mucines dans les secrétions tracheobronchiques normales et pathologiques sont peu connus. Afin d'aborder cette étude, nous avons isole, grâce à la mise au point de techniques de chromatographie d'échange d'anions hautement résolutive (hpaec), des oligosaccharides sulfates de mucines provenant de l'expectoration de deux patients atteints respectivement de mucoviscidose et de bronchite chronique. La RMN du proton a 400 mhz et la spectrométrie de masse nous ont permis de déterminer la structure de 32 oligosaccharides différents, et de localiser les groupements ester-sulfate, soit sur le c3 d'un résidu de galactose terminal, soit sur le c6 d'un résidu de n-acetylglucosamine interne, suggérant ainsi l'activité d'au moins deux sulfotransferases différentes. Sur la base de ces résultats, nous avons caractérisé, pour la première fois, une activité sulfotransferasique dans la muqueuse bronchique humaine, agissant sur les chaines glycanniques de mucine. Cette activité catalyse le transfert d'un groupement sulfate sur l'hydroxyl porte par le c3 d'un résidu de galactose terminal d'une unité n-acetyl-lactosaminique. Enfin, nous avons recherche un modelé de cellules bronchiques humaines, secrétant des mucines sulfatées et exprimant la protéine cftr (cystic fibrosis transmembrane conductance regulator). La lignée mm39, dérivant de glandes sous-muqueuses de l'arbre tracheobronchique, présente certaines propriétés de cellules séreuses ; elle exprime la protéine cftr mais elle secrète des mucines très faiblement sulfatées: elle a donc un phénotype mixte, à la fois séreux et muqueux. A l'avenir, la recherche de conditions de culture favorisant la sécrétion de mucines sulfatées devrait permettre de développer une stratégie destinée à comprendre l'origine des anomalies de sulfatation rencontrées dans la mucoviscidose.

  • Titre traduit

    Sulfation of human respiratory mucins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-169

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-73

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996LIL10034
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.