Thèse soutenue

Phtalimidométhylthiophènes comme précurseurs de composés polycycliques comportant les motifs isoindole et thiophène

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pascal Pigeon
Direction : Bernard Decroix
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Le Havre

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR

Pendant ce travail de thèse, des phtalimidométhylthiophènes ont été synthétisés dans un premier temps. Leur réduction ou l'attaque d'organométalliques a fourni les hydroxylactames correspondants. Divers traitements acides, ont conduit à des énamides (par déshydratation) ou à des ions n-acyliminiums très réactifs. La réactivité de ceux-ci a permis d'accéder à des produits de substitutions du groupe hydroxyle des hydroxylactames par attaque de nucléophiles carbone, oxygène, soufre, azote sur les ions intermédiaires. Ces composés ont été engagés dans des réactions de cyclisation (de type Friedel-Crafts, par couplage à l'aide du palladium 0 ou iII, par attaque d'un ion n-acyliminium sur un groupe aromatique ou alcène). Nous avons ainsi eu accès a des structures polycycliques incluant les motifs isoindole et thiophène, reliés par l'intermédiaire d'un cycle comportant 5 à 8 chainons, avec 1 ou 2 hétéroatomes (n, s, o). L'étude de la fonctionnalisation régio et stéréosélective de quelques-unes de ces molécules polycycliques a permis la synthèse de composés analogues à des alcaloïdes connus (magallanesine, chilenine). Des agrandissements de cycle, conduisant à des diazocines (transposition de Beckmann ou de Schmidt) ou à une oxazocine (transposition de Baeyer-Villiger), ont abouti avec les azépinones obtenues dans les réactions précédentes