Thèse soutenue

"Los Nuevos" : le langage d'une génération : Colombie : 1925-1935

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie Estripeaut-Bourjac
Direction : Bernard Lavallé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études ibériques et ibéro-américaines
Date : Soutenance en 1996
Etablissement(s) : Bordeaux 3

Résumé

FR  |  
EN

Ces nuevos sont les oublies des anthologies sur les avant-gardes et les ignores des fresques sur l'irruption de la modernite dans la litterature latino-americaine. Ils etaient pourtant l'expression d'une classe d'age qui s'est fixe pour tache de construire un pays reel afin de donner consistance a cette colombie qu'ils jugeaient entite de vent et de papier. Parler du "langage d'une generation", c'est envisager un ensemble ou se logent plusieurs types de discours, entre lesquels le litteraire et le poetique; la politique, l'histoire et l'economie y trouvent aussi leur place, dans la mesure ou los nuevos s'affirmaient etre une generation et pas seulement un cenacle litteraire. Cette approche vise donc a prendre en charge tous les signes, quel que soit le discours auquel ils appartiennent, les differences provenant de l'emetteur et du contexte, car il s'agit de presenter los nuevos comme une generation qui repond avec ses armes, ici son langage, aux problemes specifiques que lui pose son epoque : les frontieres, l'espace, le temps, l'identite. Et comment chacun "oriente" sa reponse, en fonction de son imaginaire ("-c'est-a-dire l'ensemble des images et des relations d'images qui constitue le capital pense de l'homo sapiens", selon les termes de g. Durand). L'imaginaire acquiert de cette facon le role de "dynamisme organisateur" (g. Durand), d'articulation historicisee entre representations, ecriture et histoire.