Thèse soutenue

Les marchés institutionnels dans l'industrie spatiale française

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Françoise Bastié
Direction : Jacques Crémer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Toulouse 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse traite des relations contractuelles entre l'agence spatiale française et les industriels de l'aérospatiale (marchés institutionnels). Le premier chapitre présente les caractéristiques des marchés institutionnels. Il expose les objectifs des participants, les formes d'organisations industrielles et la structure de l'information entre l'agence et les industriels. Nous en extrayons la problématique des chapitres suivants. La première partie du chapitre deux établit qu'il peut être optimal pour l'agence d'attribuer le second marche au titulaire du premier plutôt qu'à une "seconde source". Cependant, les effets sur la recherche et développement mitigent l'intérêt de la "seconde source". Les industriels et l'agence, lorsqu'ils établissent le prix d'une unité d'un nouvel équipement, n'en connaissent pas la valeur (sociale). Parfois, ils s'engagent sur un prix inférieur pour la production potentielle d'une seconde unité. Dans la seconde partie, nous étudions les effets sur l'évolution des prix d'un bien dont la valeur n'est connue qu'une fois ce bien consommé (biens expérimentaux). Nous montrons que cette évolution dépend des contingences des prix et de la nature de l'engagement du client et du producteur. Le troisième chapitre propose un modèle de partage du risque entre un principal et un agent adverse au risque-l'industriel. L'approche choisie considère que l'agent décide dans quel état de la nature, le principal le contrôlera. Un test empirique de la validité du modèle est mené à partir de données sur des contrats passés entre l'agence spatiale française et des industriels, portant sur la réalisation de satellites.