Les céramiques byzantines des fouilles de Pergame : caractérisation des productions locales et importées par analyse élémentaire par les méthodes PIXE et INAA et par pétrographie

par Sylvie Yona Waksman

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Charles Heitz et de Jean-Michel Spieser.

Soutenue en 1995

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Les fouilles de Pergame, en Asie Mineure, ont mis au jour de nombreuses céramiques datées du 12ème - 14ème siècles. Parmi celles-ci, pièces inachevées, ratés de cuisson et pernettes attestent d'une production locale sur le site à l'époque byzantine. Un échantillonnage représentatif constitué de 160 tessons a été soumis à l'analyse élémentaire par les méthodes PIXE (Particle induced X-ray emission) et INAA (instrumental neutron activation analysis). L'application de techniques statistiques multivariées aux résultats d'analyse a permis de classer les tessons par groupes de composition similaire et de distinguer les céramiques fabriquées à Pergame des céramiques importées. Plusieurs groupes de productions locales sont attestés, correspondant à des céramiques de catégorie et d'époque de fabrication différentes. La caractérisation géochimique des pâtes, complétée par des examens pétrographiques et minéralogiques, indique que des matières premières spécifiques ont été utilisées pour fabriquer chacun de ces produits. Les données analytiques relatives aux céramiques produites à Pergame pourront servir de référence pour des études de provenance ultérieures. Du fait de la rareté de tels groupes de référence, les céramiques importées à Pergame ne peuvent être attribuées à leur lieu d'origine. Parmi les types de céramiques diffusées à grande distance dans le monde byzantin, des importations de quelques exemplaires de "sgraffito fin" et de "Zeuxippus ware" sont identifiés. Ce dernier type a été une source d'influence stylistique pour les ateliers de Pergame, car les analyses montrent que des imitations de "Zeuxippus ware" y ont été fabriquées. Ces imitations ont probablement elles-même connu une diffusion régionale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-196 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Ecole européenne de chimie, polymères et matériaux.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995/WAK
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Maison interuniversitaire des sciences de l'homme Alsace.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Th, Wak SY
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 153
  • Bibliothèque : Musée de l'homme. Bibliothèque spécialisée.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 24678
  • Bibliothèque : Collège de France. Bibliothèque byzantine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AB I 46

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995STR13153
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.